Couchbase


Base de données NoSQL orientée documents, Couchbase offre tous les avantages de ce type de base de données :

  • une organisation de données indépendante, indéterminée et évolutive dans le temps grâce à des schémas dynamiques de données,
  • la capacité à gérer des données structurées, semi-structurées et non structurées et polymorphes,
  • une architecture distribuée grâce à laquelle un besoin supplémentaire en stockage ou une montée en charge se traduisent simplement par l’ajout de nouveaux serveurs.

Les données semi-structurées représentent une part de plus en plus importante des données de l’entreprise.
Pour les stocker, les gérer et les analyser, le modèle NoSQL est idéal.

Le projet Couchbase est issu de la fusion de deux projets Open Source : Memcache et Apache CouchDB.
Couchbase Server 1.8 a été ‘released’ en septembre 2012.

Couchbase s’appuie sur une architecture de type SNA (Shared-Nothing Architecture) dans laquelle chaque noeud est indépendant.
La gestion du cluster et la distribution des données dans le cluster est géré depuis un serveur applicatif qui contient une carte du cluster tenue à jour (Cluster Map). Commeo Couchbase Architecture

Les données sont portées par des documents exprimés en JSON.
Les documents sont distribués uniformément au travers du cluster et stockés dans des conteneurs de documents appelés buckets. Les buckets sont des groupements logiques de ressources physiques au sein d’un cluster.

Couchbase a créé un langage de requête inspiré de SQL : le N1QL.
Celui-ci combine la puissance des requêtes SQL avec la flexibilité du JSON.
Possédant une syntaxe très similaire à celle du SQL, il permet d’effectuer les opérations des SGBD relationnels sur des données au format JSON.
Disponible depuis fin 2018, N1QL pour Analytics améliore N1QL en devenant la première implémentation commerciale de SQL++.
Commeo Couchbase N1QL