MongoDB


Le projet Open Source MongoDB est né en 2007, la première version de MongoDB est sortie en 2009.
100% des contributions viennent de la société MongoDB Inc qui s’est appelée 10Gen jusqu’en 2013.
Près de 40 millions de téléchargements ont été à ce jour enregistrés de l’édition Open Source de MongoDB ; les utilisateurs de l’édition Enterprise se comptant par milliers.
Ainsi MongoDB a été classée en 5ème position de l’indice DB-Engines de mars 2018.
1ère technologie NoSQL de ce palmarès, MongoDB se positionne juste derrière les principales bases de données relationnelles du marché que sont Oracle Database, MySQL et SQL Server.

MongoDB combine les atouts des bases de données NoSQL orientées document que sont

  • une organisation de données indépendante, indéterminée et évolutive dans le temps grâce à des schémas dynamiques de données,
  • la capacité à gérer des données structurées, semi-structurées, non structurées et polymorphes,
  • une architecture distribuée grâce à laquelle un besoin supplémentaire en stockage ou une montée en charge se traduisent simplement par l’ajout de nouveaux serveurs.

avec des fonctionnalités très appréciées dans les SGBD Relationnels : index secondaires, langage de requêtes expressif, stricte cohérence des données, …

MongoDB 4.0 prévue pour l’été 2018 assurera notamment la gestion des « multi-document ACID transactions ».

L’édition MongoDB Enterprise Advanced permet notmment de bénéficier

  • de services professionnels (assistance téléphonique, formation et conseil),
  • d’une licence commerciale (sans les restrictions de l’AGPL Copyleft),
  • de la console graphique de management MongoDB Ops,
  • de fonctionnalités complémentaires notamment en terme de sécurité (authentication Kerberos et LDAP, SSL/TLS encryption , journaux d’audit, Role-Bases Access Control, …).
  • des connecteurs vers les outils BI SQL (Tableau, MicroStrategy, Qlik, … ).